Pieds nus or not pieds nus

« Pieds nus or not pieds nus. »

« To be or not to be » soit Etre ou ne pas être ? du point de vue du cheval.
Tous ceux qui aiment leurs chevaux se sont probablement déjà posé la question.
Faut il vraiment ferrer son cheval ?
La tendance: on ferre tous les chevaux qui travaillent est en train d’évoluer vers: on déferre tous les chevaux…
Alors pourquoi ce changement de tendance ?
Parce que certains ont fait des études assez poussées sur le sujet, je citerai en particulier le livre « Le silence des chevaux » de Pierre Enoff qui est particulièrement intéressant et qui explique clairement pourquoi il faut déferrer les chevaux.
On voit sur internet dans des reportages vidéo, des centres équestres qui déferrent l’ensemble de leurs chevaux.

Personnellement, j’ai fait mes propres expériences avec mes chevaux pour en arriver à la conclusion suivante, oui il faut déferrer les chevaux quelle que soit leur activité mais pas n’importe comment.

En effet, il y a une phase de transition, au moment du déferrage, qu’il est important de respecter et pendant laquelle certaines mesures pour le confort et le bien être du cheval sont à prendre.
Le sabot ferré a été affaibli en résistance par le port des fers, donc pour que le cheval soit à nouveau à l’aise sans fer, il faut lui laisser le temps de renforcer ses sabots petit à petit.

L’innovation géniale qu’AhCheval.fr a découverte et qui permet de gérer au mieux cette phase de transition, c’est une chaussure souple pour les chevaux. Ce sont les jogging shoes ultimates d’Equine Fusion en vente sur www.Ahcheval.fr bien sûr.
Ce sont l’équivalent des running Nike ou Asics pour les  joggers mais pour les chevaux. Elles sont souples, elles évacuent l’eau, et permettent tous les mouvements du cheval sans le gêner.
Facile à mettre, sans rien qui dépasse, ces chaussures sont la solution pour la transition du passage avec des fers à sans fer.
Vous faites enlever les fers, vous faites faire un parage pour pieds nus, c’est à dire avec un sabot court pour que la sole du pied touche le sol et vous laissez votre cheval pieds nus dans son pré ou son paddock ou son box pour qu’il renforce son sabot. Par contre quand vous allez vous promener sur des sols caillouteux vous lui mettez ses running (chaussures pour chevaux). Votre cheval, comme vous, pouvez ainsi profiter de la nature qui vous entoure et galoper comme bon vous semble. Une fois de retour à l’écurie vous lui enlevez les chaussures.

  • Chaque cheval est différent donc il faut toujours s’adapter à son cheval. Après plus ou moins 3 mois, le sabot s’est bien renforcé, vous n’aurez même plus besoin des chaussures pour les ballades d’1 à 2h. Si vous faites des sorties longues en endurance il sera bon de les mettre pendant au moins 1 an. Ces durées sont des estimations moyennes mais sont très variables d’un cheval à l’autre. Certains chevaux ont les sabots plus fragiles ou plus sensibles, d’autres travaillent plus, sur des terrains plus ou moins durs.L’avantage économique coût du ferrage 80€ toutes les 6 semaines environ 650€ par an et par cheval. 650*20=13000€ par cheval pour 20 ans d’activité.
    Coût des chaussures 2 à 4 chaussures 206.4€ à 412.8€ par an. Seul certains chevaux auront besoin de renouveler leurs chaussures au-delà d’un an. C’est sûr que ces idées ne sont pas bonnes économiquement pour les maréchaux ferrant donc n’espérez pas leur accord sur le sujet, déferrer les chevaux est en désaccord complet avec leurs intérêts économiques. Ils ne peuvent pas l’approuver. Cela dit certains s’installent comme pareur équin ou DAEP  Diplomés en Podologie Equine Appliquée, ils pourront ainsi parer régulièrement les chevaux, ceux qui ne marchent pas assez et vérifier les aplombs. En cas de maladies du pied du cheval, il vous faudra toujours faire appel à votre vétérinaire préféré.Alors pourquoi, après être montée sur des chevaux ferrés pendant tant d’années (35 ans quand même!), suis-je maintenant convaincue qu’il faut déferrer les chevaux ?

D’abord j’ai fait quelques constations sur le terrain avec différents chevaux, ferrés et non ferrés:

  • Bon pour commencer, j’ai toujours trouvé qu’il y avait quelque chose d’un peu « barbare » à planter des clous dans les sabots des chevaux.
  • Ensuite j’ai remarqué que les chevaux glissaient plus avec les fers que sans.
  • Un cheval ferré dans la neige ne peut plus se mouvoir normalement. Des tas de neige puis de glace se forment, retenus par les fers, et c’est comme si le cheval se retrouvait sur des patins à glace (très dangereux pour le cheval comme pour le cavalier). Alors que le cheval pied nus évacue la neige du dessous de ses sabots naturellement. En fait la nature est bien faite et l’Homme n’aurait pas dû essayer de la changer, en tous les cas, pas pour les fers à chevaux.
  • Enfin, par temps pluvieux, le sol devient boueux et la boue stagne sous les pieds des chevaux avec des fers, ce qui fait pourrir la sole, ce phénomène est très différent sans fer, la boue est régulièrement évacuée du pied en marchant et le pied ne pourrit plus ou beaucoup moins.
  • En plus pour le cavalier, les sabots sont beaucoup plus faciles à curer sans fers (c’est sans comparaison vraiment!).

Sur le terrain ce qui me retenait de passer pieds nus, c’est que mon cheval une fois déferré me faisait clairement comprendre en balade, que sur les cailloux, il avait mal aux pieds. Lui qui aime tellement avancer, il ne pensait plus qu’à marcher sur le côté du chemin en évitant les cailloux. Et merci pour les branches d’arbres dans la figure!

Donc une fois le plus froid de l’hiver passé, j’appelais mon maréchal ferrant et il lui remettait des fers.

Et puis d’autres arguments très convaincants sont venus s’ajouter:

  • D’abord parce que le sabot (pied nu) est sensitif, c’est-à-dire que le cheval, sans avoir besoin de voir, sent avec ses sabots les variations du sol. Mettre des fers à un cheval lui fait perdre ses sensations, gêne le déplacement nocturne des chevaux. Les chevaux se déplacent la nuit, leurs sabots leur permettent d’éviter les obstacles qui peuvent se trouver sur leur chemin et ce malgré l’obscurité de la nuit.
  • Un des arguments les plus forts, c’est qu’un cheval pied nu aurait une espérance de vie plus longue que les chevaux ferrés parce que le sabot joue le rôle de pompe sanguine (aide au retour veineux). Cet effet est fortement réduit par les fers.
  • Les sabots ne sont plus fragilisés par les clous
  • Pieds nus, les sabots se renforcent avec le temps, plus ça va et plus les sabots deviennent résistants à tous les types de sol.

La solution pour mon cheval ça a été la phase de transition avec les chaussures Equine Fusion modèle Ultimate.

Garder des pieds sains et bien entretenus restent importants même pieds nus. Enlever les cailloux qui restent coincés sous le pied sera toujours à faire par le cavalier qui aime son cheval.

Voilà j’espère que cet article vous a intéressés.

Partir en vacances avec son cheval, quelle idée ?

Partir en vacances avec son cheval.
En famille, l’idée un peu folle de partir en vacances avec mon cheval est un rêve qui s’est construit petit petit.

D’abord nous avons découvert en famille la Camargue et plus particulièrement les Saintes marie de la Mer: le paradis des chevaux. Il y a à boire et à manger partout pour les chevaux, les chevaux font partie du paysage. Ces paysages de chevaux en liberté dans de grands espaces naturels font rêver.

Jpeg

Quand on y ajoute des couchers de soleil, on peut se croire au paradis.

Jpeg
Les rabat-joie vous diront, oui mais en Camargue, il y a des moustiques. Les moustiques sortent principalement à la tombée de la nuit, c’est le moment pour se mettre à l’intérieur. A savoir, s’il y a du vent, il n’y en a pas. Et puis, si vous vous équipez d’un bon spray, le problème est réglé, simplement, il faut en mettre partout, y compris sous un jeans!!

Donc, on a loué une maison de gardian, trop belle, avec plein de chevaux autours.

Jpeg

Jpeg

Jpeg

L’ado gaga à ne pas confondre avec Lady Gaga.

Jpeg

On a fait des ballades avec les chevaux locaux (appelés des promeneurs).

Le fiston, qui ne voulait pas venir, est le premier à cheval! Esprit de contradiction.

Jpeg

La fille et la mère sont à cheval également.

Jpeg

Ils ont plutôt l’air heureux ces enfants. Esteban sur son Camargue et Elia sur son cheval crème aux yeux bleus.

Jpeg

Il ne manquait plus que le père s’y mette. Cette fois c’est fait. On croirait qu’il a fait de l’équitation toute sa vie…

Jpeg
Et bien, celui qui ne voulait pas venir (le fils), finalement il a fait du galop sur la plage (ce n’était pourtant pas obligatoire) et il est super fier de lui et de son cheval. Esteban, fils du soleil, est rayonnant de bonheur. Comme quoi, il ne faut pas toujours écouter les enfants, et les pousser un peu à vaincre leurs peurs, (enfin ça dépend des enfants).
Toute la famille a fait son galop sur la plage en même temps, c’était extra.

Et le plus incroyable, c’est que le cheval d’Olivier a doublé le mien en plein galop. Je me suis dit: « Aie, ça va finir en course effrénée. » Et bien non ! Contre toutes attentes, mon cheval a regardé celui de mon mari d’un air de dire, « ah c’est toi, vas y passe, je t’en prie! » Sans rien changer à son petit galop cadencé, tout confort.
Je me suis dis: je rêve!!

JpegJpeg

D’ailleurs, je vous recommande le ranch Le Palomino, qui organise de belles balades à cheval en toute sécurité, grâce à des chevaux très cools. On galope sur la plage et on passe dans une zone avec les pieds dans l’eau. Vraiment sympa!

Jpeg

Juste à côté des Flamants Roses, enfin ce jour là, ils étaient là. (Pâques 2014)

Jpeg

Ensuite, on est allé à pieds, à la découverte de LA PLAGE, pour les chevaux. Une plage comme je n’en avais jamais vue, avec beaucoup de place à droite…

Jpeg

beaucoup de place à gauche…

Jpeg

et la mer en face, si si, elle était bien là la mer!

Jpeg

On vérifie la qualité du sol, du sable… tout est parfait!
Et là, dans ma petite tête, je me dis: « il faut que je revienne ici avec mon cheval. »

Jpeg

 

Des rayures de zèbre qui protègent contre les insectes

Vous connaissez tous le zèbre et ses légendaires rayures.

zebres
Et bien plusieurs études scientifiques très sérieuses hongroise et américaine ont démontré que les taons par exemple était beaucoup plus attirés par un cheval noir que par un cheval « zébré ».

Des études ont été faites en peignant des chevaux avec des zébrures, une autre a été faite en peignant des carrés en noir, en blanc et d’autres carrés avec des zébrures, avec un appât à taons, le tout placé dans une zone infectée d’insectes nuisibles aux équidés. Les résultats sont très clairs, les zones noires attirent le plus de taons, les zones blanches nettement moins et les zones zébrées attirent beaucoup moins de taons.

C’est pourquoi nous commercialisons cette année, cette toute nouvelle chemise légère pour l’été, agrémentée de zébrures, pour protéger vos chevaux contre les insectes qui les piquent à longueur d’été.

chemisezebre

Achetez la chemise zèbre protectrice ici

Un article sur le site le point explique un peu plus en détail et en Français les détails des études effectuées et pour les rayures de zèbres sont tellement efficaces. voir http://www.lepoint.fr/science/le-secret-des-rayures-du-zebre-15-02-2012-1431771_25.php

Vous trouverez également l’étude effectuée par les hongrois en anglais en cliquant sur le lien suivant : Zebre anti insectes J Exp Biol-2012-Egri-736-45

Amis cavaliers Ah Cheval !Solène

 

Le filet à foin ou sac à foin

Le filet à foin.

Vous avez peut-être vu des filets à foin fleurir dans les parcs de nos amis les chevaux et les poneys. Savez vous pourquoi ? A quoi servent-ils ? Quels sont les avantages et les inconvénients du sac à foin?

Le sac à foin permet aux chevaux de manger leur foin plus lentement, ils s’occupent donc à manger et s’ennuient moins. Dans un environnent naturel les chevaux passent la majeure partie de leur temps à brouter.

De plus, en mangeant plus lentement les chevaux ont une meilleure digestion puisqu’ils assimilent moins de nourriture à digérer à la fois. Le risque de colique est ainsi limité. le mode d’alimentation est mieux adapté.

Autre avantage, le sac à foin fait également faire des économies aux propriétaires, le foin s’envole moins avec le vent parce qu’il est tenu par les mailles du filet.

Avec le filet à foin, le foin reste propre puisqu’il n’est pas en contact avec le sol, ce qui est bien plus agréable pour les chevaux et supprime les problèmes de gâchis (foin souillé) pour les propriétaires. Pour la même raison, le filet à foin limite également l’ingestion accidentelle de cailloux.

Vous me direz il n’y a que des avantages… mais alors quels sont les inconvénients ?

L’inconvénient c’est que ça prend plus de temps à celui ou celle qui nourrit les chevaux. En effet il est plus rapide de jeter du foin au sol plutôt que de remplir les filets à foin et de les accrocher.

Mais connaissez vous l’adage avec les chevaux: « Avec les chevaux, je vais doucement, parce que je suis pressé » ou « Plus je suis pressé et plus je vais doucement avec les chevaux. Eux ils ont tout leur temps »
(Je ne sais plus de qui sait, ni si c’est la formule exacte, l’essentiel c’est que vous compreniez l’idée.)

Et à la questions, est ce que mon cheval va comprendre ?

Je vous propose de regarder cette petite vidéo, dans laquelle vous verrez la découverte du filet à foin par les chevaux (1 première pour eux et ils ont très vite compris).

Le filet à foin est bien sûr en vente sur notre site www.ahcheval.fr Vous le trouverez en plusieurs couleurs et directement avec ce lien au tout petit prix de 3.70€ (ce prix est susceptible d’augmenter dans le temps alors profitez en dès maintenant).

Alors AH Cheval ! et régalez vous bien…

1 J'approche, on dirait du foin
1 J’approche, on dirait du foin
2 J'attrape le foin
2 J’attrape le foin
3 Miam c'est bon. J'aime le foin bien propre. Trop bien ce filet à foin pour les petit prince comme moi!
3 Miam c’est bon. J’aime le foin bien propre. Trop bien ce filet à foin pour les petits princes comme moi!

AhCheval.fr Le Blog

Bonjour à tous,

Ce nouveau blog de la sellerie en ligne www.AhCheval.fr a pour but de vous présenter du matériel d’équitation pour les chevaux et pour les cavaliers en fonction des saisons ou des activités. Ils nous permettra aussi d’échanger des avis.

AhCheval.fr la sellerie pour

les cavaliers passionnés

et les chevaux chouchoutés!

www.ahcheval.fr
www.ahcheval.fr

Vous l’aurez compris, l’équitation c’est avant tout une passion et les chevaux sont des animaux extraordinaires, gentils et généreux si on sait les écouter et en prendre soins.

Le but c’est que ce blog reste agréable à lire pour tout le monde y compris pour l’équipe d’AhCheval.fr donc pour toute demande de SAV merci d’utiliser la page contact du site et on s’occupera de vous en priorité. Notre but c’est que tous nos clients soient satisfaits de leurs achats sur notre site.

Donc un blog pour mieux vous informer, pour vous donner plus de détails sur nos produits mais aussi pour vous donner des idées pour vous, votre cheval ou votre sellerie.

A toute la cavalerie, nous vous souhaitons la bienvenue sur ce blog et espérons vous y lire régulièrement,

Alors Ah Cheval ! Solène